L’AEDE devient l’Association Européenne De l’Education

Interview de Martine Méheut, présidente de l’AEDE

, par Pierre-Jean Verrando

L'AEDE devient l'Association Européenne De l'Education

Dans le cadre d’une semaine spéciale « Éducation Nationale et Europe », le Taurillon donne la parole à Martine Méheut, présidente de l’Association Européenne De l’Education, anciennement Association Européenne Des Enseignants.

Le Taurillon : Les sujets européens sont-ils bien enseignés dans les écoles françaises ?

Martine Méheut : Tout d’abord il y a eu un progrès certain dans les programmes l’enseignement sur l’Europe que ce soit dans le primaire ou le secondaire depuis quelques années. Mais il s’agit maintenant d’aller au-delà d’une simple connaissance de l’Europe dans le primaire et de sa construction par les professeurs d’histoire en lycée. Il faut aller jusqu’à une éducation à l’Europe pour permettre aux jeunes Français de devenir des citoyens européens comme la République française a su éduquer les élèves à la citoyenneté française au XXème siècle.

Il convient aujourd’hui de faire aimer l’Europe, ce qu’est son modèle humain, ce qu’elle est dans le respect des diversités et le partage de ses droits fondamentaux.

Cela concerne tout enseignant quelle que soit sa discipline. Or les enseignants français ne sont pas formés pour cela. Ils ne connaissent pas les systèmes d’enseignement des autres pays européens. Ils peuvent rarement échanger dans une autre langue que la leur. On leur offre très peu de possibilité à la mobilité : il y a, par exemple, seulement 0,33% des étudiants en IUFM qui bénéficient d’un programme Erasmus soit moins que la moyenne nationale des étudiants.

Ils ignorent, pour la plupart, les outils à leur disposition : programmes comenius, Leonardo da Vinci, Lingua, Grundvig de la Commission européenne, Euroschoolnet, e-Twinning, Service volontaire européen, l’Europe à l’école, les clubs Europe, etc... et ne sont pas préparés pour les utiliser.

Le Taurillon : Pourquoi les professeurs s’engagent-ils dans l’AEDE ?

Martine Méheut : Les adhérents de l’AEDE-France sont des professeurs conscients de la responsabilité qu’ils ont, par leur métier, d’aider les jeunes à devenir de véritables Européens.

Ils savent qu’ils touchent chaque année toute une tranche d’âge de la population française et que l’Europe est l’avenir de ces jeunes qu’ils ont à former. Ils cherchent à rencontrer, par cette association, d’autres professionnels de l’éducation en France et dans les 21 autres pays membres de l’AEDE, à échanger avec eux sur les bonnes pratiques en matière de citoyenneté européenne dans les établissements scolaires. Ils réfléchissent et proposent des suggestions à faire au Ministère de l’éducation nationale pour faire progresser l’éducation à l’Europe.

Ils participent aux conférences, séminaires, congrès nationaux et européens et autres activités que leur propose l’AEDE-France et bénéficient d’informations sur les activités du Mouvement Européen dont l’AEDE-France est membre.

Le Taurillon : Que signifie le nouvel acronyme de l’AEDE-France

Martine Méheut : Cela va signifier : association européenne de l’éducation car nous nous sommes rendus compte que, vu l’objet actuel de l’AEDE dont nous venons de parler, il convient de réunir tous les professionnels de l’éducation pour y parvenir : enseignants, chefs d’établissement, formateurs d’enseignants, inspecteurs, responsables des relations européennes et internationales, conseillers d’orientation psychologues, documentalistes.

En effet un enseignant tout seul ne peut pas modifier considérablement l’éducation à l’Europe dans l’établissement scolaire.

Le Taurillon : Les actions de l’AEDE-France sous Présidence française de l’Union européenne.

Martine Méheut : Après 2007, année pendant laquelle l’AEDE-France a organisé un grand concours pour les classes de première à l’occasion du 50ème anniversaire du traité de Rome avec un voyage à Rome pour le classe lauréate et la remise des prix par le Président Jacques Delors, l’AEDE-France vient d’obtenir la labellisation PFUE pour le séminaire qu’elle organise à Paris les 24 et 25 octobre prochains sur le thème « Comment accompagner les élèves dans leur choix d’un projet professionnel dans l’espace européen ? » [1] sous le haut patronage du Ministère de l’éducation nationale et du Ministère des Affaires étrangères et européennes.

Cette manifestation sera suivie de deux autres actions qui constitueront un programme pluriannuel de formations pour professionnels de l’éducation eu Europe : un site européen indiquant les bonnes pratiques de citoyenneté européenne dans les établissements scolaires à travers l’Europe et la réalisation d’un portfolio des compétences de l’enseignant européen.

Illustration :
- logo de l’AEDE.
- photographie de Martine Méheut.

Notes

[1programme détaillé et formulaire d’inscription sur le site www.aede-france.org.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom